Une fois que la commission judiciaire de la Chambre aura rédigé les articles de mise en accusation, ils seront soumis au vote en séance plénière et adoptés à la majorité simple.

Une nouvelle étape importante vient d’être franchie dans la procédure de destitution contre le président américain. La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a demandé jeudi 5 décembre la rédaction des articles de mise en accusation de Donald Trump.

« Le président ne nous laisse pas d’autres choix que d’agir parce qu’il a de nouveau essayé de corrompre nos élections pour son propre bénéfice », a-t-elle déclaré lors d’une brève allocution. « Je demande aujourd’hui au président (de la commission judiciaire de la Chambre des représentants Jerry Nadler) d’entamer la rédaction des articles de mise en accusation » (« impeachement »), a-t-elle poursuivi.L’enquête qui pourrait aboutir à la destitution de Trump expliquée en un coup d’œil

Une fois que la commission judiciaire de la Chambre aura rédigé les articles de mise en accusation, ils seront soumis au vote en séance plénière et adoptés à la majorité simple. Compte tenu de la majorité démocrate à la Chambre, Donald Trump a de grandes chances d’entrer dans les livres d’histoire comme le troisième président américain formellement mis en accusation. Le vote en séance plénière pourrait avoir lieu avant Noël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici