Depuis la “salle de crise”, le président américain a suivi l’opération des forces spéciales durant laquelle Abou Bakr Al-Baghdadi est mort.


“C’était vraiment incroyable à voir.” Donald Trump a livré, dimanche 27 octobre, un récit truffé de détails et d’impressions personnelles sur l’opération militaire américaine ayant abouti à la mort du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr Al-Baghdadi. Le président américain a regardé les images du raid en Syrie depuis la “situation room”, la “salle de crise” de la Maison Blanche, grâce aux caméras embarquées des forces spéciales. “Nous avons vu l’opération avec beaucoup de clarté, c’était comme si vous regardiez un film”, raconte-t-il, évoquant cette mission menée à plusieurs milliers de kilomètres de Washington.

Peu après la conférence de presse de Donald Trump, la Maison Blanche a publié une photo du président dans cette salle de crise. Il est entouré notamment du vice-président Mike Pence (à gauche de Donald Trump) et du secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, ainsi que de haut gradés de l’armée.

Mike Pence (2e à gauche) et Donald Trump assistent à l\'opération des forces spéciales contre Abou Bakr Al-Baghdadi, le 26 octobre 2019, depuis Washington (Etats-Unis).
Mike Pence (2e à gauche) et Donald Trump assistent à l’opération des forces spéciales contre Abou Bakr Al-Baghdadi, le 26 octobre 2019, depuis Washington (Etats-Unis). (SHEALAH CRAIGHEAD / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)

Cette photo n’est pas sans rappeler celle prise le 1er mai 2011 dans la “situation room”, qui était alors une autre pièce, à en croire le changement de décor. Ce jour-là, Barack Obama assistait à l’opération qui avait conduit à la mort d’Oussama Ben Laden. Étaient également présents le vice-président Joe Biden, et la secrétaire d’Etat Hillary Clinton.

Le président Barack Obama assiste à une opération visant Oussama Ben Laden, depuis Washington (Etats-Unis), le 1er mai 2011.
Le président Barack Obama assiste à une opération visant Oussama Ben Laden, depuis Washington (Etats-Unis), le 1er mai 2011. (EyePress / White House Photo / Pete Souza / AFP)


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici