Accueil MONDE Le mois de Ramadan: origine et signification

Le mois de Ramadan: origine et signification

51
0

Période spirituelle majeure pour les musulmans, le Ramadan représente l’un des 5 piliers de l’Islam. C’est le moment où le Coran est révélé au prophète Mahomet, ce qui signifie qu’il en a reçu de Dieu (Allah en arabe) les premiers versets.

Ramadan est aussi le nom que porte le 9e mois du calendrier lunaire hégirien et se traduit par “chaleur intense”. Bien avant l’arrivée de l’Islam dans le monde arabe, on retrouve également la célébration des chaleurs de l’été. C’est donc dans le calendrier lunisolaire pré-islamique que le Ramadan trouverait une origine estivale et culturelle plus lointaine.

Indifféremment employé aujourd’hui pour désigner le mois saint ou le jeûne prescrit à cette période, le Ramadan rappelle cette période très solennelle de purification, de charité et de recueillement qui existe dans d’autres religions comme le Carême pour les chrétiens ou encore Yom Kippour pour les juifs.

Traditions pendant le Ramadan

Mois saint par excellence, le Ramadan est un mois de jeûne et de prières, à l’occasion duquel les musulmans dressent aussi un bilan personnel. Ils peuvent se réconcilier avec leurs proches ainsi que se laver de leurs péchés.

Chaque matin avant l’aube, les musulmans se lèvent avant le lever du soleil. Ils prennent un petit déjeuner consistant, suivi des ablutions (la purification rituelle) et de la prière. Le jeûne du Ramadan est absolu jusqu’au coucher du soleil. C’est-à-dire qu’au-delà de la consommation d’alcool, de nourriture ou de sexe, l’eau est aussi proscrite.

Plus spirituellement, ce sont toutes les attitudes, paroles et pensées déviantes qui sont ciblées par le Ramadan. La rupture quotidienne du jeûne se fait au coucher du soleil. Elle a lieu entre amis ou en famille autour de la chorba, une soupe très copieuse faite de viande et de légumes. Certains rompent aussi le jeûne par une datte et un verre de lait, à l’image de Mahomet.

Approximativement au bout d’une vingtaine de jours du jeûne, les musulmans fêtent la nuit de la destinée appelée Laylat al-Qadr. Elle commémore la descente de l’archange Gabriel qui a révélé au prophète les premiers enseignements d’Allah.

Vient ensuite Aïd al-Fitr, une fête qui symbolise la fin du jeûne et qui dure environ 3 jours. Lors de cet événement, les musulmans se rendent dans les mosquées, puis s’organisent de grands festins traditionnels au cours desquels des cadeaux sont offerts aux enfants.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici