Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé une nouvelle fois, l’inauguration le 21 janvier prochain, du Pont sur le Fleuve Gambie, lors du Conseil des ministres de ce mercredi 2 janvier.

Le chantier a été mentionné dans le cadre de la réalisation des infrastructures routières de nouvelle génération, nécessaire pour l’accélération de la mise en œuvre de la Zone touristique d’intérêt national et du Pôle Territoire Casamance.

Ce projet sur la Casamance était lancé en 2015 par le chef de l’Etat pour amorcer le développement économique des régions du sud.

Macky Sall avait déjà annoncé la date du 21 janvier, pour l’inauguration du Pont, dans son discours du nouvel an, le 31 décembre dernier. Selon lui, cette infrastructure «mettra fin à la longue et pénible traversée du fleuve Gambie et permettra de désenclaver la Casamance (Sud)».

Le projet a été financé par la Banque africaine de développement à hauteur de 53,7 milliards de FCFA et la première pierre a été posée le 20 février 2015 par Macky Sall et Yaya Jammeh (l’ex-président gambien qui par la suite n’était plus totalement favorable au projet). L’ouvrage serait de 1.8 kilomètre, avec plus de 5 étages.

Pour les ingénieurs ayant réalisé le chantier, satisfaits, il s’agit de l’un des plus grands ponts de la sous-région ouest-africaine.

La cérémonie inaugurale du pont sur le fleuve Gambie, prévue initialement pour novembre 2018 et qui a été reportée à plusieurs reprises, sera présidée par le président sénégalais et son homologue gambien, Adama Barrow qui, dès son accession au pouvoir, a soutenu l’achèvement des travaux du Pont.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici