Le président sénégalais Macky Sall a quitté Dakar vendredi pour Beijing où il doit prendre part au Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), prévu lundi et mardi, annonce un communiqué de la présidence sénégalaise.

Au cours de son séjour, le président Sall s’entretiendra également avec son homologue chinois et d’autres personnalités, indique la source.

Il participera jeudi à Hangzhou, capitale de la province chinoise du Zhejiang, au Sommet sino-africain dédié au secteur privé et visant à encourager les échanges économiques entre la Chine et l’Afrique, précise le communiqué.

Vendredi à Chengdu, capitale de la province chinoise du Sichuan, le président sénégalais va assister à une rencontre économique organisée dans le cadre de la promotion des échanges et de l’investissement entre la Chine et le Sénégal, ajoute le texte. Le président Sall quittera Chengdu pour Dakar le même jour.

La Chine est devenue un des partenaires clé du Sénégal. Le président chinois Xi Jinping a effectué en fin juillet une visite d’Etat de deux jours au Sénégal, à l’issue de laquelle la Chine a décidé d’accorder à ce pays une aide, sans contrepartie d’un milliard de yuans (soit près de 83 milliards de FCFA) pour les années 2018, 2019 et 2020.

Le président Sall a qualifié de “succès” historique la visite d’Etat du président Xi Jinping et a salué les “excellents résultats obtenus qui témoignent de la nouvelle dimension du partenariat global stratégique entre la République du Sénégal et la République populaire de Chine”.

Le président sénégalais a rappelé, dans une communication devant le conseil des ministres, que la Chine et le Sénégal ont signé 10 accords de coopération portant sur plusieurs domaines économiques et techniques dont, entre autres, la réhabilitation du barrage d’Affiniam (en Casamance, sud du Sénégal), les infrastructures, la mise en valeur des ressources humaines.

“Cette dynamique porteuse, qui augure d’un renforcement du partenariat sino-sénégalais pour les années à venir, fait du Sénégal, le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à intégrer l’initiative chinoise la Ceinture et la Route avec la signature du Mémorandum d’Entente portant sur l’Initiative de la Ceinture économique de la Route de la Soie et la Route de la Soie maritime du 21e siècle”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici