Kylian Mbappe (à g.), Ousmane Dembele (au centre) et Presnel Kimpembe (à dte) célèbrent la victoire de la France au Mondial 2018 à Moscou le 15 juillet.
Kylian Mbappe (à g.), Ousmane Dembele (au centre) et Presnel Kimpembe (à dte) célèbrent la victoire de la France au Mondial 2018 à Moscou le 15 juillet.

La victoire de la France au Mondial 2018 est aussi une victoire pour le continent africain, dont sont originaires 14 joueurs, ce qui représente plus de la moitié de la sélection de Didier Deschamps.

Sur le terrain, parmi les onze joueurs qui débutent cette finale du Mondial 2018 à Moscou, cinq sont d’origine africaines. Et pas des moindres : les deux Camerounais, Kylian MBappe (moitié algérien, moitié camerounais) et Samuel Umtiti (né à Yaoundé) ; Paul Pogba, né à Lagny-sur-Marne de parents guinéens (d’ethnie Kpelle) ;N’Golo Kanté d’origine du Mali et Blaise Matuidi, né à Toulouse de parents qui ont fui l’Angola pour la République démocratique du Congo.

Dix pays africains représentés dans la sélection de Didier Deschamps

Au début de la seconde mi-temps, rentre le milieu de terrain moitié Congolais Steven Nzonzi ; puis le lyonnais Nabil Fekir dont les parents sont originaires de la Wilaya de Tipaza en Algérie ; et Corentin Tolisso, né de père Togolais. Le reste de l’équipe compte encore six joueurs originaires du continent :Steve Mandanda, le gardien de l’OM né à Kinshasa en RDC, Benjamin Mendy né dans l’Essonne originaire du Sénégal, Presnel Kimpembe est moitié Congolais (et moitié Haïtien). Né en France de parents marocains Adil Rami s’est rendu célèbre en formant un couple avec l’actrice Pamela AndersonDjibril Sidibé, est né à Troyes de parents maliens et Ousmane Dembele, né à Vernon avec des origines du Mali, du Sénégal et de la Mauritanie.   “Ca a toujours été une richesse pour le football et les sports français”, a déclaré Didier Deschamps en conférence de presse.

View image on Twitter

Au total 10 pays africains sont représentés dans l’équipe de France championne du monde : le Cameroun, le Mali, la Guinée, l’Algérie, le Maroc, le Togo, la République démocratique du Congo, l’Angola, le Sénégal et la Mauritanie. On comprend mieux l’engouement du contient pour l’équipe de France. A l’instar de l’ancien défenseur de l’AJ Auxerre, Taribo West aujourd’hui pasteur à Lagos, qui nous confiait soutenir la France depuis la défaite du Nigéria. « Et aussi parce que j’ai beaucoup d’amitié pour Didier Deschamps que je connais bien ». « C’est fédérateur, rassembleur », a commenté l’ancien international Youri Djorkaeff.

Selon le site RunRepeat, la France est le pays qui produit le plus grand nombre de champions de football depuis 2002. Lors de la Coupe du monde 2018, pas moins de 52 joueurs sont nés en France, ce qui place l’hexagone en tête devant le Brésil et l’Argentine. La ville de Paris fournit le plus gros contingent avec 15 stars du ballon rond, qui cumulent un revenu de… 483 millions d’euros. Et le site RunRepeat de conclure: “la diversité fait de Paris la championne du monde”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici