Pour lister tous les scandales et crimes économiques sous le magistère de Macky, une saga de 10 tomes ne suffirait pas. Il y a eu le scandale BICTOGO qui a vu l’Etat du Sénégal dédommager pour un montant de 12 milliards de F CFA la société SNEDAI, de l’homme d’affaires ivoirien, attributaire du juteux marché de production des visas biométriques, grâce à convention de concession conclue de manière illégale et irrégulière. Ensuite, vint l’affaire Abdoulaye Daouda Diallo, avec le contrat pour la production des cartes biométriques ; un énorme scandale à 50 milliards de F CFA, qui n’a pas permis à ce jour à près de 2 millions de sénégalais de disposer de leur carte d’identité CEDEAO, faisant office de carte d’électeur. Pour couronner le tout, les sénégalais ont eu droit à la spectaculaire affaire Petrotim, où 3 hommes sont partie prenante du deal du siècle réalisé au détriment des intérêts du Sénégal : Macky Sall en donneur d’ordre, Aly N’Gouille N’Diaye en négociateur et Aliou Sall en courtier, chargé de récupérer les dividendes pour la dynastie Faye Sall.
Mame Mbaye Niang en digne hériter de ses prédécesseurs est l’auteur de la casse du siècle, dans une histoire de grand banditisme qui fait penser au film du réalisateur Sergio LEONE « le bon, la brute et le truand » : violation du code des marchés publics, décaissement de fonds avant l’exécution du contrat, détournements d’objectifs, surfacturation, vol de deniers publics, concussion, clientélisme, tout y est ou presque dans l’affaire Mame Mbaye Niang. Pour le FPDR France, le détournement d’objectifs du PRODAC, un programme censé favoriser l’emploi des jeunes en milieu rural et l’enrôlement d’environ 300 000 jeunes dans les Domaines agricoles communautaires est un acte de pillage des deniers publics d’une gravité exceptionnelle. Le FPDR France exige, que dans les plus brefs délais, l’ex Ministre Mame Mbaye Niang lourdement incriminé par un rapport circonstancié de l’Inspection Générale des Finances et passible de la Haute Cour de Justice soit jugé, sanctionné et condamné à la hauteur du carnage financier. Le FPDR France exige un audit complet la gestion de Mame Mbaye Niang, concernant le budget alloué à Youssou N’Dour lors de l’animation des vacances citoyennes et souhaite que toute la lumière soit faite sur les conditions du financement des caravanes politiques initiées par Youssou N’Dour et Mame Mbaye Niang. Champion toutes catégories de la mal gouvernance, le régime de Macky Sall se singularise par la signature de contrats nébuleux, le pillage systématique des ressources, la corruption à ciel ouvert, le népotisme et la prévarication. Le FPDR France demande que le Procureur de la République si prompt à s’autosaisir pour un oui ou pour un non, prenne pour une fois, ses responsabilités et se saisisse de l’affaire Farba NGOM, un ex griot, devenu milliardaire avec le régime de Macky Sall, et dont les actes de délinquance financière ont été révélés dans la presse, par un des membres fondateurs de l’APR Moustapha Cissé Lô. Le FPDR France dénonce avec vigueur le crime barbare commis contre l’étudiant Fallou SENE, et demande que l’auteur de ce lâche assassinat connu, et parfaitement identifié soit radié de la gendarmerie, traduit en justice et condamné à perpétuité, avec une peine de 30 ans incompressible. Le FPDR France dénonce avec vigueur une justice à 2 vitesses au Sénégal, une justice politique et partisane avec la prison arbitraire pour les opposants qui ne bénéficient d’aucune présomption d’innocence et l’impunité totale pour les proches du régime (Mame Mbaye Niang ayant pillé et volé les milliards du PRODAC). Le FPDR exige la libération sans conditions des deux Maires, Khalifa Sall et Barthélémy Diaz, ( prisonniers politiques ), et demande la jonction de toutes les forces vives de la Nation pour faire face à un régime de prédateurs, dont la chute est programmée en 2019.
Sidy Fall, Coordonnateur du FPDR France Fait à Paris, le 12 juin 2018

E-mail : msufrance@hotmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici