Mamoudou Gassama, un jeune sans-papiers venu du Mali, est le héros du vertigineux sauvetage samedi soir dans un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris.
L’histoire aurait dû être tragique. Elle s’est terminée comme dans un conte pour enfants. « Spider-Man et le petit garçon ». « Spider-Man » c’est Mamoudou Gassama, 22 ans, un jeune homme sans papiers arrivé du Mali il y a quelques mois. Un homme que, depuis dimanche, des millions de gens à travers la Toile ont vu et revu escalader à la seule force de ses bras la façade de cet immeuble de la rue Marx-Dormoy à Paris pour aller sauver un petit garçon de 4 ans et demi figé sur la balustrade d’un balcon au quatrième étage. Trente secondes haletantes et vertigineuses.

« Je suis monté […]. Dieu merci, je l’ai sauvé », racontait-il dimanche soir, revenu au pied de l’immeuble. Le jeune Malien assure ne pas s’être posé deux fois la question. « Je l’ai fait parce que c’est un enfant […]. J’aime beaucoup les enfants, dit-il. Je n’ai pas pensé aux étages. […] Je n’ai pas pensé au risque. »

Quant à l’exploit physique, il le commente ainsi : « Je joue au ballon, je cours, je vais en salle de sport. »

«Tout s’est passé très vite»
Samy*, 17 ans, lycéen dans le XVIIIe arrondissement, a été témoin de la scène. Il raconte : « Je passais à scooter lorsque j’ai vu que la rue était bloquée par un attroupement. Je me suis garé, j’ai levé la tête et j’ai vu cet enfant suspendu au balcon. Pendant deux, trois minutes, il ne se passait rien, les gens se contentaient de crier en direction de l’intérieur de l’appartement, mais apparemment il n’y avait personne. Un groupe de gens s’était formé au sol pour réceptionner l’enfant, au cas où il tomberait. Certains avaient appelé la police, mais personne ne s’attendait à ce que quelqu’un puisse monter. Tout le monde avait très peur. »
« Et puis, reprend ce témoin, tout d’un coup, il y a ce mec qui a escaladé chaque étage. Il a pris l’enfant et il l’a remis sur son balcon. Tout s’est passé très vite. Il n’a pas réfléchi, il est monté direct. Les gens hurlaient. Quand on a vu qu’il avait finalement réussi à monter, tout le monde a poussé des cris de soulagement. »

Le petit garçon a été pris en charge par les pompiers. Il n’avait qu’un ongle arraché. Son sauveur, seulement quelques égratignures. Le garçonnet a depuis été placé. Une enquête en flagrance pour « soustraction à l’obligation parentale » a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à la Brigade de protection des mineurs (BPM). Son père, un homme de 36 ans, inconnu de la justice, a été placé en garde à vue. Il devait être présenté au parquet ce matin. Il aurait expliqué s’être absenté quelques minutes plus tôt pour « aller faire des courses », laissant ainsi son fils sans surveillance. Le petit se serait alors aventuré sur le balcon, se retrouvant coincé sur la rambarde.

Attendu à l’Elysée
« En tout cas, c’est une belle histoire, parce qu’on parle plus souvent du quartier en mal qu’en bien. Comme quoi… », sourit Sofiane, un trentenaire, voisin de l’immeuble.

Et la « belle histoire » pourrait se poursuivre. Mamoudou s’est en effet entretenu avec Anne Hidalgo dimanche. Sur son compte Twitter, la maire de Paris a commenté leur discussion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici