Le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a exhorté les pays africains à renforcer leurs systèmes de santé pour parvenir à la couverture sanitaire universelle.

Le Dr Moeti a lancé cet appel dans son propos liminaire à l’ouverture de l’édition 2018 du Sommet annuel de la santé au Ghana. La Directrice régionale a indiqué que « l’Organisation mondiale de la Santé reconnaît que l’on ne pourra pas assurer la couverture sanitaire universelle en utilisant une approche unique et uniforme ; c’est pour cette raison que nous avons élaboré un cadre d’action pour aider chaque pays à choisir les options les mieux adaptées à son contexte spécifique ».

La Directrice régionale a relevé que l’Afrique est le continent où le nombre d’agents de santé est le moins élevé pour 1000 habitants, ce qui n’est pas de nature à garantir la disponibilité des services essentiels. Le Dr Moeti a ensuite souligné que la pénurie de personnels de santé et leur répartition inégale entre centres urbains et zones rurales mettent à mal la capacité de garantir l’accès équitable aux services de santé.

La Directrice régionale a lancé un autre appel à tous les secteurs de l’économie ghanéenne pour qu’ils s’engagent pleinement dans la quête de la couverture sanitaire universelle.

Le Sommet de la santé de cette année est organisé par le ministère de la Santé du Ghana, sur le thème « Parvenir à la couverture sanitaire universelle – Utiliser des approches innovatrices ». Ce sommet rassemble tous les acteurs du secteur de la santé, ainsi que des partenaires au développement sanitaire, l’objectif principal étant de passer en revue les résultats enregistrés par le secteur de la santé. L’événement est placé sous l’égide du Dr Mahamadu Bawumia, Vice-président du Ghana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici