Casamance, le spectre de la rébellion

Ce samedi 06 Janvier 2018, 13 jeunes civiles, sans arme, viennent d’être sauvagement abattues en Casamance, au sud du Sénégal par des bandes armées encore non identifiées, et 9 autres jeunes blessés.

Qui se cache derrière l’attaque de samedi ?

L’association SOS CASAMANCE, condamne avec la dernière énergie cet acte ignoble, d’une lâcheté cruelle, et exige l’ouverture d’une enquête libre et indépendante pour déterminer les circonstances de ce carnage.
L’association SOS CASAMANCE invite solennellement le chef de l’état, son excellence Macky SALL, à ouvrir sans délai les pourparlers de Paix avec toutes les sensibilités du mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) et toutes les forces vives de la nation pour une Paix juste, durable et définitive.

Nous en parlons avec Amadou Sylla, président de SOS Casamance.

Fait à Paris le 10 /01/2018
Amadou SYLLA
Président de l’Association SOS CASAMANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici