Depuis la formation du nouveau gouvernement, beaucoup de nos camarades de parti se sont tristement illustrés par des sorties intempestives dans la presse ou dans les réseaux sociaux, soit pour exprimer leur mécontentement, soit pour attaquer d’autres camarades.
Face à ce constat peu reluisant et donc qui ne nous honore pas, la COJER France appelle les uns et les autres à plus de retenue, à plus de responsabilité et de respect vis-à-vis du peuple sénégalais.
La COJER/France préconise la mise en place d’un cadre de discussion fécond et permanent au sein du Parti en lieu et place de l’expression infantile des états d’âme dans presse.
Par ailleurs, le combat pour la promotion et le renforcement de la jeunesse emporte totalement notre adhésion contrairement au débat de personnes qui non seulement ne nous intéresse point mais pire insupporte nos compatriotes.
Nous continuons de croire que les politiques doivent être au service de tous, se battre pour le bien-être de tous ! La priorité, c’est le Sénégal, c’est son émergence, et par voie de conséquence, l’amélioration quotidienne des conditions de vie des tous les Sénégalais. Nous invitons, dès lors, tous les camarades à taire leurs divergences et à se concentrer sur le PSE, les réalisations du gouvernement et les préoccupations légitimes du peuple à satisfaire. Et c’est le lieu demander au Président Macky Sall d’aider encore sa jeunesse à mieux œuvrer autour de cet axe essentiel comme en attestent les projets déclinés lors du dernier conseil des ministres.
Aujourd’hui, nous devons nous préoccuper de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et de la lutte sans merci contre le chômage des jeunes enfin, nous concentrer sereinement sur le seul horizon temporel qui vaille, c’est-à -dire celui de 2019 qui s’approche et dont notre coalition s’éloigne inconsciemment au fur et à mesure au regard de certains comportements indécents.

En outre, nous condamnons fermement l’attitude de certains responsables qui, tapis dans l’ombre, manipulent une partie de la jeunesse. Cette attitude ne conduit qu’à affaiblir le parti. La jeunesse républicaine doit s’affirmer davantage en occupant toute sa place et refuser de servir de rampe de positionnement aux responsables. Nous appelons ainsi de tous nos vœux le Président à siffler la fin de ce mauvais temps de récréation.

Enfin, la voix de la jeunesse doit être davantage entendue et son silence éloquent doit être décrypté. La jeunesse doit être véritablement le fer de lance du parti. Pour cela, elle doit s’emparer des leviers du parti comme l’a suggéré Mahmoud SALLEH, ministre d’Etat, lors du dernier séminaire de la COJER

source :infos15.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici